Economie

Le conseil de surveillance de l’Agence Côte d’Ivoire PME officiellement installé

Photo : AIP

Abidjan, 1er août (AIP)- Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a procédé, mardi, à l’installation officielle du conseil de surveillance de l’Agence Côte d’Ivoire PME , l’organe en charge de l’opérationnalisation de la politique nationale de promotion des entreprises de ce type, conformément à l’ambition affichée des autorités ivoiriennes de constituer des champions nationaux capables de porter l’émergence souhaitée à l’horizon 2020.

Créé en 2016 en application de la loi de 2014 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME, l’agence est un organe d’exécution fédérant toute les interventions en faveur des PME. Elle doit également contribuer au renforcement des capacités techniques et managériales des gérants ainsi que de leurs capacités organisationnelles.

Les activités de l’Agence Côte d’Ivoire PME sont supervisé par un conseil de surveillance dont les membres, au nombre de 12, nommé par décret en juin, ont été officiellement installé ce jour.

Ces personnalités au nombre desquelles l’ex-directeur du CEPICI et nouveau Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l’Investissement privé, Emmanuel Esmel ESSIS ont, lors de la cérémonie d’installation, reçu des mains du ministre de la Promotion des PME la feuille de route devant guider leur mission de veille.

M Souleymane Diarrassouba a encouragé chacun d’eux à « s’investir pleinement » dans sa mission en étant notamment motivé par le souci constant de création de valeurs.

Soulignant l’impérieuse nécessité pour la Côte d’Ivoire d’opérer « une transition stratégique » d’une économie exclusivement basée sur l’agriculture vers une croissance tirée par le secteur privé,

Le président du conseil de surveillance, Wouadja Essay, s’est félicité de la création de l’Agence qu’il a présentée comme la « réponse la plus appropriée » aux difficultés que rencontrent aujourd’hui les PME ivoiriennes. Il a auparavant mis en avant l’impérieuse nécessité pour la Côte d’Ivoire d’opérer « une transition stratégique » d’une économie exclusivement basée sur l’agriculture vers une croissance tirée par le secteur privé.

Le directeur de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba a présenté, lors de la cérémonie d’installation du conseil de surveillance, les acquis enregistré depuis neuf mois, en accord avec la stratégie de parvenir d’ici 2020 à constituer « une masse de PME compétitives ».

(AIP)

kg/tm

Commentaires
Haut