Kani

La ville de plus en plus envahie par les dépotoirs sauvages

Photo : AIP

Kani, 27 juil (AIP) – Les populations de la ville de Kani se plaignent des dépôts sauvages d’ordures où des tas d’immondices qui prennent de plus en plus d’envergure dans leur cité.

Professeur de mathématiques, Dja Christian dont la devanture de la maison s’est subitement transformée en dépotoir se plaint du fait que rien n’est entrepris par la mairie pour ramasser les ordures. Il se dit obligé d’incinérer ces ordures tous les deux jours.

Même les abords de la sous-préfecture ne sont pas épargnés par les immondices.

Selon le responsable des services techniques, Méité Losseni, les sites de la gare, le marché et bien d’autres ont été choisis pour entreposer les ordures. Malheureusement, ces lieux de dépôt ne sont pas respectés ce qui fait que l’on voit des tas d’immondices un peu partout dans la ville.

Il a toutefois signifié que l’opération de nettoyage entrepris par les jeunes de la commune chaque vendredi permet de débarrasser certains quartiers de ces ordures ménagères.

Concernant les bacs à ordures qui ont été retirés des sites après la visite du Président de la République et stockés à la mairie, M. Losseni l’a motivé par l’absence de véhicule approprié pour leur exploitation.

Kani ne dispose, jusqu’à présent, d’aucun site servant de décharge. En attendant, des nuées de moustiques prospèrent, surtout en cette saison de pluie.

(AIP)

ffc/aaa/tm

Commentaires
Haut