Multimedia

La 3ème édition du concours « RFI Challenge App Afrique » lancée

Raissa Banhoro (Côte d’Ivoire), pour son application d’alphabétisation fonctionnelle « Lucie », a remporté le prix en 2017

Photo : AIP

Abidjan, 27 juil (AIP) – Radio France internationale (RFI) a lancé la 3ème édition du concours « RFI Challenge App Afrique » qui vise cette année à favoriser l’intégration des nouvelles technologies dans le domaine du développement durable en Afrique francophone.

Ouvert à tous les Africains et jeunes entreprises du continent, cette édition récompense les innovations numériques permettant d’améliorer l’accès aux énergies renouvelables et le développement de l’agriculture durable, rapporte un communiqué de presse de RFI publié vendredi.

Associée à l’émission de RFI « C’est pas du vent », présentée par Anne-Cécile Bras, le concours a pour vocation cette année de soutenir le développement de services numériques (sites Internet, applications, services SMS…) innovants au service du développement durable en Afrique.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 juillet 2018 sur le site Internet dédié : appafrique.rfi.fr .

Les trois finalistes seront invités à présenter leur projet en novembre à Cotonou, au Bénin, devant un jury de professionnels présidé par Anne-Cécile Bras. Le lauréat se verra financer le développement de son projet.

A travers ce concours, RFI souhaite encourager et soutenir l’innovation, en stimulant et accompagnant les jeunes entreprises et développeurs africains.

Lancé en 2016 le RFI Challenge App Afrique est un concours, associé chaque année à une émission de RFI et remis dans un pays d’Afrique francophone, visant à développer l’Internet citoyen en encourageant des projets aux services de l’intérêt général. Consacrées à la santé et à l’éducation des filles, les deux premières éditions ont récompensé à Dakar en 2016 Cheick Oumar Bagayoko (Mali), un jeune docteur et informaticien malien pour son application de télé-expertise médicale « Bogou » et à Abidjan en 2017 Raissa Banhoro (Côte d’Ivoire), pour son application d’alphabétisation fonctionnelle « Lucie ».

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut