Ferkessédougou

Les acteurs de la filière karité invités à se munir de permis d’exploitation (Eaux et forêts)

Ferkessédougou, 26 juil (AIP)-Le directeur régional des eaux et forêts de Ferkessédougou, Cdt Kouabenan Jean-Louis, a invité mardi, les acteurs de la filière karité, à se faire délivrer des permis d’exploitation auprès de l’administration forestière, en vue d’exercer leurs activités légalement, lors d’une cérémonie sur le produit, initiée par la FIKA-CI, à la maison des retraités, Yéo Martial.

Le karité est une essence forestière entièrement protégée, a fait savoir le Commandant Kouabenan Jean-Louis, pur qui elle est source de richesse pour les femmes qui exercent dans ce domaine d’activité. « C’est pourquoi, nous invitons les femmes à nous aider à la protéger », a-t-il plaidé.

« Nous invitons les acteurs de la filière à approcher l’administration forestière pour les permis d’exploitation » a souhaité le commandant Kouabenan.

L’arbre à karité pousse dans les savanes arborées de l’ouest, du centre et de l’est de l’Afrique, selon la présidente de la FIKA-CI, une faîtière de la chaîne de valeur Karité.

Son nom signifie « Vie », dans les langues locales. C’est un arbre à usages multiples, les fruits sont comestibles, l’écorce et les racines servent de médicament traditionnel.

Les amandes séchées, quant à elles, donnent par extraction, de l’huile végétale et du beurre. La période de fructification se situe en juin-septembre, à la fin de la saison pluvieuse.
(AIP)
ti/fmo

Commentaires
Haut