Europe

Le procès du militant de l’ONG Memorial ouvert en Russie

Photo : AIP

Abidjan, 18 juil (AIP)- Le procès du responsable en Tchétchénie de l’ONG russe Memorial, Oïoub Titiev, accusé d’avoir transporté de la drogue dans son véhicule, a débuté mercredi en Russie.

En janvier 2018, Oïoub Titiev est arrêté par la police tchétchène alors qu’il se rend au bureau de Memorial à Grozny. Son véhicule est fouillé par des policiers qui affirment y découvrir un sac rempli de marijuana. Accusé d’achat illégal et de transport de drogue, le responsable de l’ONG Memorial en Tchétchénie encourt jusqu’à dix années de prison.

En Russie, Memorial est connu pour son travail de recherche sur les victimes du régime soviétique. Pour les organisations de défense des droits de l’homme, c’est un procès politique car l’ONG dérange les autorités russes, de même que les autorités tchétchènes, régulièrement pointées du doigt pour de très graves atteintes aux droits de l’homme.

Selon les responsables de Memorial, ces accusations de trafic de drogue ont été inventées pour faire taire Oïoub Titiev. Dans un communiqué publié au début du mois, l’ONG Amnesty International réclamait la libération immédiate du militant. En Tchétchénie, s’inquiète l’ONG, l’espoir est mince que son droit à un procès équitable soit respecté.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut