Santé

L’ACAME obtient l’accord pour s’établir au Burkina Faso

Photo : AIP

Abidjan, 16 juil (AIP)- L’Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels (ACAME) a obtenu des autorités du Burkina Faso l’autorisation en vue de la construction de son siège dans le pays.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC), Alapha Barry pour la partie burkinabé et le président, l’Ivoirien Ange Désiré YAPI, pour l’ACAME ont paraphé l’accord de siège le 3 juillet au Burkina Faso.

L’obtention de cet accord de siège avec le gouvernement du Burkina Faso, fait suite au statut d’acteur non étatique en relation officielle avec l’OMS, obtenu par l’association en janvier 2018.

Un statut qui selon son président vient encore renforcer l’ACAME et la rendre davantage crédible dans son action.

Créée en 1996 l’association, regroupe neuf centrales d’Afrique de l’Ouest, six d’Afrique centrale, deux de la région des Grands Lacs, trois de l’Océan indien et deux du Maghreb (avec l’adhésion récente de l’Algérie).

Elle s’est assignée pour mission de contribuer à améliorer les performances des centrales d’achats membres pour rendre disponibles et accessibles géographiquement et financièrement des médicaments essentiels de qualité.

Le ministre des affaires étrangères burkinabé lors de la cérémonie de signature s’est félicité du choix de son pays pour abriter le siège de l’association.

(AIP)

kg/tm

Commentaires
Haut