Bouaflé

Une coopérative des femmes réalise un excèdent de plus de deux millions F CFA

Photo : AIP

Bouaflé, 13 juil (AIP) – La Société coopérative des femmes pour la production, la transformation et la commercialisation des produits vivriers de la Marahoué (COVIMA) a réalisé un excdent financier de 2 314 921 F CFA au titre de l’année 2017, a relevé la comptable, N’Goran Amoin Chantal, lors d’une assemblée générale ordinaire tenue jeudi à Bouaflé.

Ce montant est le résultat du différentiel entre les recettes du cacao, de l’anacarde, du maïs et de maraichers de la coopérative qui s’élèvent à plus de 519 millions F CFA et les charges de fonctionnement qui sont de l’ordre de plus de 517 millions F CFA.

La coopérative a rencontré d’énormes difficultés au cours de cette période qui ne lui ont pas permis d’atteindre ses objectifs fixés, selon le directeur, Kouamé Kouassi. Il s’agit, entre autres, du manque de financement conséquent de la part des partenaires, des tracasseries routières, de l’insuffisance de matériel de collecte et du non-paiement par certains producteurs des dettes de préfinancement de l’engrais.

Pour y faire face les années à venir, elle envisage l’ouverture de magasins dans chaque section, l’acquisition de véhicules de pré collecte et de motos pour les équipes dirigeantes, la dotation de chaque section de matériel de travail notamment de bascules et le recrutement de techniciens, en vue de former les membres à la maîtrise de nouvelles techniques.

La Société coopérative des femmes de la Marahoué pour la production, la transformation et la commercialisation des produits vivriers de la Marahoué a été créée le 5 juillet 2005. Elle compte 2776 membres dont 150 actifs, repartis en 48 sections avec une majorité de 90% femmes.

Elle a pour objectif de collecter et commercialiser tous les produits de ses membres notamment le café et le Cacao, d’améliorer les techniques de travail des membres par l’approvisionnement en matériel végétal sélectionné et autres, d’accroître les ressources financières de ses membres, de leur octroyer des prêts pour le préfinancement des charges inhérentes à leurs activités et mener des actions sociales en leur faveur.
(AIP)
ns/kam

Commentaires
Haut