M’Bahiakro

Un appel lancé pour booster la production du riz

Photo : AIP

M’Bahiakro, 12 juil (AIP) – L’Office national pour le développement du riz (ONDR) a lancé, mercredi, à la préfecture de M’Bahiakro, un appel relatif à la recherche d’un opérateur pour booster la production du riz dans le département, au cours d’une séance de travail avec le préfet et les élus de la localité.

« Il nous faut un opérateur à même de mettre à notre disposition du carburant, pour les travaux d’occupation du sol, des herbicides pour le traitement phytosanitaire, et capable d’acheter le riz paddy bord champ au prix convenu avec les producteur », a déclaré le responsable local ONDR chargé d’appui aux producteurs, Obouo Clotaire.

Cet appel est motivé par les difficultés rencontrées dans l’exécution du projet hydro-agricole de M’Bahiakro, peu de temps après le début de la phase d’exploitation en 2016, a révélé Clotaire Obouo, en présence des élus et des autorités préfectorales.

Ces difficultés sont liées notamment au déficit patent d’assistance des producteurs par l’actuel opérateur, qui peine à fournir le carburant nécessaire pour les travaux, a renchéri M. Obouo. Par-dessus tout, cet opérateur refuse de payer les paddy de riz bord champ au prix fixé par la société nationale de développement du riz (SNDR), a-t-il ajouté.

Les faits susmentionnés constituent une source de démotivation pour de nombreux producteurs, empêchant l’exploitation à grande échelle du périmètre rizicole, avec 355 riziculteurs qui peinent à exploiter une centaine d’hectares, a fait remarquer Clotaire Obouo.

Le projet d’aménagement hydro-agricole de M’Bahiakro, d’une superficie de 300 ha, est le plus grand de l’Afrique de l’ouest. Il est financé par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) à hauteur de 14 milliards de francs CFA.

(AIP)

djmzb/ra/fmo

Commentaires
Haut