Economie

Uemoa/marché financier et boursier : des réformes de la gouvernance « engagées »

No-Image - politique - sciences - sports - cei - économie - société - santé - ASAPSU
Photo : AIP

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) -Des réformes majeures visant à améliorer la gouvernance institutionnelle du marché financier et boursier de l’espace Uemoa ont été « engagées », a dit jeudi à Abidjan le président du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf) Mamadou Ndiaye, à l’issue d’une audience avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

« On est engagé dans une phase de réformes très importantes » qui à terme devraient permettre d’ « améliorer sensiblement la contribution du marché financier au financement des économies » de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), a indiqué M. Mamadou Ndiaye à la presse.

Ces réformes concernent « tout le marché financier et la bourse » et visent à « mobiliser suffisamment d’épargnes et mettre cette épargne au service des économies », a fait savoir M. Ndiaye après son en entretien avec M. Ouattara, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de l’Uemoa.

« Les réformes ont démarré», dira-t-il, avec pour changement la « refonte du cadre réglementaire et la gouvernance institutionnelle du Conseil régional » qui fait que désormais, le président du Crepmf « est résident », alors que « jusqu’ici la présidence n’était pas résidente ».

« La Conférence des chefs d’État a statué sur un certain nombre de décisions dont le changement de dénomination (du Crepmf et) nous allons adopter à la prochaine Conférence une nouvelle dénomination qui va rendre encore plus visible cette autorité », a-t-il confié à APA.

Il s’agit de la décision majeure qui sera à l’ordre du jour lors de la prochaine Conférence des chefs d’Etat de l’organisation, a poursuivi le président du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf).

AP/ls/APA

Commentaires
Haut