Guiglo

La gendarmerie dotée d’un bureau d’accueil pour femmes et personnes vulnérables

Le bâtiment, construit et équipé par l’ex-ONUCI alors en mission dans la région, est exclusivement destiné à traiter les questions liées au genre, à la maltraitance des enfants et autres personnes vulnérables

Photo : AIP

Guiglo, 12 juil (AIP) – Le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a procédé, mercredi, à l’inauguration du bureau de la caserne de gendarmerie de Guiglo, réservé à l’accueil des femmes et personnes vulnérables, en présence des autorités militaires, préfectorales, coutumières et religieuses.

Le bâtiment, construit et équipé par l’ex-ONUCI alors en mission dans la région du cavally, est exclusivement destiné à traiter les questions liées au genre, à la maltraitance des enfants et autres personnes vulnérables, a situé la représente du PNUD, Koulibaly Aminata. Elle a officiellement remis les clés au commandant de l’institution militaire.

Le commandant de la compagnie, le capitaine Aboulaye Coulibaly, à qui les clés ont été officiellement remises, a relevé que ce geste s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité, prônée par le Conseil national de sécurité. Il permettra à la gendarmerie de mieux traiter les problèmes touchant au genre, l’une des missions chères à cette politique.

Le secrétaire général de préfecture, Sei Marius, a exhorté les autorités traditionnelles à composer avec la gendarmerie, prioritairement responsable de la résolution des violences basées sur le genre. Il a remercié le PNUD pour cet acte de haute portée sociale.

La cérémonie a vu la présence notamment du sous-préfet, des responsables militaires et du procureur de la section du tribunal de Guiglo.

(AIP)

tt/ra/fmo

Commentaires
Haut