Tafiré

Baccalauréat 2018: Un chef d’établissement à Tafiré honoré à travers son œuvre littéraire

Il s’agit d’un texte, tiré de la page 60 du roman, paru en Côte d’Ivoire aux éditions L’Harmattan, qui a été soumis à la sagacité des candidats en composition française au baccalauréat, série H

Photo : AIP

Tafiré (Niakara), 12 juil (AIP)- Un extrait d’une œuvre romanesque, dont l’auteur est chef d’établissement scolaire du secondaire à Tafiré (Nord, région du Hambol), a figuré au nombre des épreuves du baccalauréat session 2018, un honneur pour cet écrivain chef d’établissement et les acteurs locaux du système éducatif, a constaté l’AIP sur place jeudi.

Il s’agit d’un texte, tiré de la page 60 du roman « ​​​​​Quand la nuit est profonde » , paru en Côte d’Ivoire aux éditions L’Harmattan, qui a été soumis à la sagacité des candidats en composition française au baccalauréat, série H, session 2018.

L’auteur de cette œuvre littéraire, Badi Ben Diébley, à l’état-civil, Benjamin Badi Diébley, est l’actuel proviseur du lycée moderne Henriette Dagri Diabaté de Tafiré.

Un choix qui honore non seulement le chef d’établissement-romancier mais aussi ses collaborateurs et des habitants de Tafiré.

Le roman retrace l’existence d’un jeune enseignant de collège, nouvellement affecté dans une localité dépourvue d’infrastructures et d’accès difficile, explique-t-on.

(AIP)

jbm/fmo

Commentaires
Haut