Oumé

Le mouvement ‘Sur les traces de Houphouët-Boigny’ sensibilise à Diégonéfla

Photo : AIP

Gagnoa, 10 juil (AIP)- Le mouvement politique dénommé ‘Sur les traces de Houphouët-Boigny’, créé récemment par des cadres et militants du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, majorité présidentielle) favorable à la création du parti unifié, a initié mardi à Diégonéfla (40 km de Gagnoa), une séance d’information et de sensibilisation des jeunes de la localité.

« La quête d’une stabilité au PDCI a conduit une partie de la jeunesse à suivre les aînés qui ont crée le mouvement ‘sur les traces d’Houphouët-Boigny’ », a expliqué Loboué Beugré Pierre, secrétaire national chargé des stratégies politiques de la Jeunesse PDCI urbaine, coordonnateur JPDCI de Divo, et commissaire politique de la région du Loh-Djiboua, chef de délégation.

L’objectif du mouvement, défend M. Loboué, est de montrer au président Bédié, que la vérité est le camp de ceux qui souhaitent demeurer en cohésion dans le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP-coalition au pouvoir).

La rencontre a été l’occasion d’expliquer « le recadrage du parti », parce que selon M. Loboué, le président du PDCI, Henri Konan Bédié est « prisonniers » de certaines personnes qui disent être dans la vérité. Il a rappelé dans son message, qu’il n’y a jamais eu de scission au PDCI, mais qu’il s’agit bien d’un mouvement de soutien au Pdci, et un mouvement qui veut soutenir la vérité.

Kouassi Jean-Jacques, président de la Jeunesse PDCI urbaine de Diégonéfla, assure désormais la direction de ce mouvement.

Des dissensions profondes existent entre les cadres du PDCI, dont certains exigent maintenant l’alternance à la tête de l’Etat, dans le cadre du RHDP, quand un autre groupe, tiennt d’abord à la mise en place du parti unifié RHDP.

(AIP)

dd/tm

Commentaires
Haut