Armée

L’armée rend un dernier hommage à Konan Banny, premier titulaire du portefeuille du ministère de la Défense

Photo : AIP

Abidjan, 11 juil (AIP) – L’armée ivoirienne a rendu, mercredi, un dernier hommage à Jean Konan Banny, premier titulaire du portefeuille du ministère de la Défense, décédé le 27 mai 2018 des suites d’une longue maladie.

« Tout le personnel de la défense retient de Jean Konan Banny, ce grand homme de décision, cultivé, imprégné des traditions de son pays et qui a toujours œuvré pour l’unité et la cohésion des armées », a soutenu le directeur de cabinet du ministre de la Défense, Malan Jean Paul, s’exprimant au nom du gouvernement ivoirien.

M. Malan a réitéré les condoléances du président de la République, chef suprême des armées, son excellence, Alassane Ouattara à toute la famille éplorée en présence de la quasi-totalité des officiers généraux à la retraite et de plusieurs personnalités de l’armée dont le Chef d’Etat major, Touré Sékou.

Homme dynamique, intelligent et plein d’initiatives, il lui revient selon Malan Jean-Paul, les signes distinctifs de l’armée nationale à savoir, les drapeaux et les étendards des armées, les symboles des grades, les écussons, les tenues militaires, la création de la Gendarmerie nationale, de l’Ecole de forces armées de Bouaké ainsi que l’admission des premiers étudiants militaires à l’étranger notamment en France.

Un défilé dirigé par le commandant de troupe, le lieutenant-colonel, Koné Aboubacar Sidikou, a permis à la musique de la Garde républicaine, au drapeau de l’Etat, à la gendarmerie nationale, aux troupes de l’armée de terre, de l’air et de mer et au bataillon de commandement de soutien de rendre un dernier hommage au brillant avocat et grand serviteur de l’Etat.

Bien avant l’hommage militaire, une levée de corps a eu lieu à l’Ivosep de Treichville en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, des membres du gouvernement, des élus locaux, des cadres et les représentants des formations politiques.

Une messe de requiem est prévue jeudi à la Cathédrale Saint Paul du Plateau avant le transfert de la dépouille à Yamoussoukro où l’inhumation aura lieu lundi.

(AIP)

bsb/kam

Commentaires
Haut