Economie

Inclusion financière/Mobile money ivoirien : un opérateur lance une carte de paiement électronique

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) -L’opérateur de téléphonie Orange Côte d’Ivoire a lancé mardi à Abidjan une carte de retrait et de paiement Visa, permettant de faire des transactions à partir d’un compte mobile money dans les pays de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Cette solution qui s’avère une innovation dans le secteur du paiement digital en Côte d’Ivoire, offre une alternative aux populations de faire des opérations dans les Guichets automatiques de banque (GAB)/Distributeurs automatiques de billets (DAB) du réseau Visa.

M. Marius Yao, directeur général de Orange money Côte d’Ivoire, a indiqué que cette carte permettra aux clients de plus de 21 ans de régler les achats dans les magasins et points de vente équipés d’un terminal de paiement électronique et d’acheter des articles sur Internet.

Lancés depuis une décennie, les services Mobile money ont accru l’inclusion financière dans le pays et simplifié la vie des citoyens qui peuvent aujourd’hui effectuer plusieurs transactions financières, tels le transfert d’argent, la collecte de fonds, le paiement de factures et de salaires.

Au premier trimestre 2018, cet opérateur, leader de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, affichait une transaction avoisinant « 13 milliards Fcfa par jour et une monnaie électronique en circulation s’élevant à 93,5 milliards Fcfa ». Aujourd’hui, il enregistre « environ 15 milliards Fcfa de transactions par jour pour plus de 6 millions de clients ».

Pour sa part, le directeur régional du Groupe américain Visa pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ismahill Diaby, s’est félicité de ce partenariat qui permettra d’ailleurs aux utilisateurs d’avoir une expérience de paiement digital.

En Afrique, où le Groupe Orange compte plus de 30 millions de clients Mobile money dans 17 pays, la Côte d’Ivoire devient la première filiale d’Afrique de l’Ouest et la troisième filiale africaine à proposer cette carte de paiement électronique, après le Botswana et le Cameroun.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut