Etats-Unis

Donald Trump nomme Brett Kavanaugh à la Cour suprême

Photo : AIP

Abidjan, 10 juil (AIP)- Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis.

« J’ai l’honneur et le privilège d’annoncer que je nomme à la Cour suprême des Etats-Unis Brett Kavanaugh, un juge aux références impeccables », a déclaré Donald Trump. Juge à la cour d’appel de Washington depuis une décennie, Brett Kavanaugh a aussi été conseiller juridique de l’ancien président républicain George W. Bush. Il s’est dit « profondément honoré. Un juge doit être indépendant et doit interpréter la loi, et non pas faire la loi. Et un juge doit interpréter la Constitution telle qu’elle est écrite », a-t-il assuré lors de son allocution, en présence de M. Trump et devant ses parents.

Le juge Kavanaugh, un conservateur, a commencé sa carrière dans la magistrature comme assistant d’Anthony Kennedy qui, fin juin, a annoncé qu’il prenait sa retraite de la Cour suprême, à la surprise générale. « Il y a trente ans, le président Reagan a nommé Anthony Kennedy à la Cour suprême. Le juge Kennedy a consacré sa carrière à défendre la liberté. Je suis profondément honoré d’être nominé pour occuper son siège. »

S’il est confirmé par un vote du Sénat, Brett Kavanaugh deviendra à 53 ans, l’un des plus jeunes sages de l’institution. Diplômé de la prestigieuse université Yale, il a notamment rassuré les républicains en se déclarant opposé à la loi Obamacare sur la couverture maladie universelle. Il s’est aussi prononcé contre l’avortement et pour l’assouplissement des règles antipollution de l’industrie automobile.

Cette nomination, à vie, n’as pas du tout l’assentiment des élus démocrates, qui jugent que les Etats-Unis vont ancrer davantage l’institution dans le conservatisme. Selon eux, Kavanaugh remplace un juge conservateur modéré qui votait parfois dans le même sens que les libéraux. La confirmation de Brett Kavanaugh par le Sénat s’annonce donc houleuse. Aussi, Chuck Schumer, le leader des sénateurs démocrates ainsi que la sénatrice de la Californie Kamala Harris, appellent à faire un barrage contre sa nomination.

L’arrivée du nouveau magistrat ne change pas l’équilibre arithmétique à la Cour suprême, il y a toujours cinq juges républicains sur neuf.

(AIP)

tls/tm

Commentaires
Haut