Dimbokro

Rumeur d’attaque: La préfecture sous haute surveillance

Photo : AIP

Dimbokro, 09 juil (AIP) – Suite à une rumeur d’attaques qui seraient orchestrées par des militaires et qui viseraient les symboles de la République dans les différentes villes du pays, la préfecture de Dimbokro est sous haute surveillance militaire, a constaté l’AIP, dans la capitale régionale du N’zi.

Les habitués de la préfecture de la ville ont été surpris de voir arrêter, depuis 5h ce lundi matin, à l’entrée de l’institution étatique, un cargo de l’escadron mobile de la gendarmerie nationale contenant une dizaine d’hommes en uniforme munis de fusils. Pendant que des policiers à pied et en pick up font également la ronde aux alentours.

« Des militaires veulent s’en prendre, ce matin aux symboles de l’Etat. C’est pour cela que vous voyez des éléments de la gendarmerie nationale en faction devant la préfecture », a confié à l’AIP, une source sécuritaire.

Cette situation a créé une certaine psychose chez les populations. « Nous ne voulons plus de guerre dans ce pays. Nous sommes fatigués de ces attaques. C’est regrettable. On a peur à chaque fois qu’il y a des problèmes », a déploré un habitant Konan Kouadio Denis.

(AIP)
ik/fmo

Commentaires
Haut