Europe

Pus de 18 600 fonctionnaires limogés dans une nouvelle purge en Turquie

Il s’agit de plus de 9 000 fonctionnaires de police et 6 000 membres des forces armées qui ont ainsi été renvoyés, ainsi que près de 1 000 employés du ministère de la Justice et 650 du ministère de l’Education

Photo : AIP

Abidjan, 09 juil (AIP) – Au total 18 632 fonctionnaires ont été limogés en Turquie par un décret-loi, publié dans le Journal officiel, dimanche.

Il s’agit de plus de 9 000 fonctionnaires de police et 6 000 membres des forces armées qui ont ainsi été renvoyés, ainsi que près de 1 000 employés du ministère de la Justice et 650 du ministère de l’Education. En outre, 12 associations, trois journaux et une chaîne de télévision ont également été fermés par ce décret-loi.

Ce décret-loi est présenté par les médias turcs comme le dernier pris sous l’état d’urgence instauré au lendemain du putsch manqué de juillet 2016 et sans cesse renouvelé depuis. Ceux-ci affirment que ce régime d’exception sera levé lundi, après la prestation de serment du président Recep Tayyip Erdogan, réélu le 24 juin pour un nouveau mandat, et dont la levée de l’état d’urgence était l’une des promesses de campagne.

D’après l’ONG Human Rights Joint Platform (Ihop), 112 679 fonctionnaires avaient été limogées au 20 mars 2018, dont plus de 8 000 dans les forces armées, environ 33 000 parmi le personnel du ministère de l’Education et 31 000 au sein du ministère de l’Intérieur, dont 22 600 au sein de la direction générale de la Sûreté. Des milliers d’autres ont été suspendues, rapporte le site d’information francetvinfo.fr.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut