Yamoussoukro D.A.

Une trentaine de candidats mis aux arrêts pour fraude au Baccalauréat

Au total, en Côte d’Ivoire, 256 452 candidats prennent part à l’examen du Baccalauréat, session 2018, qui prend fin ce vendredi

Photo : AIP

Yamoussoukro, 06 juil (AIP)- Trente-trois candidats au Baccalauréat, en possession de téléphone portable dans les salles d’examen, ont été pris jeudi et mis aux arrêts à Yamoussoukro, a appris l’AIP vendredi de source policières.

Issus des différents centres d’examen de la ville, certains de ces candidats fraudeurs ont été appréhendés alors qu’ils recevaient les sujets traités du Baccalauréat sur l’écran de leur téléphone cellulaire. Et ce, alors qu’un décret pris cette année interdit la présence de téléphone portable dans les centres d’examen.

Seize parmi eux ont été conduits au premier arrondissement de police de Yamoussoukro et 17 autres dans les locaux du deuxième arrondissement de police de la capitale politique ivoirienne. Une enquête a été ouverte pour identifier les complices et situer les responsabilités.

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (MENETFP), Kandia Camara, qui fait de la lutte contre la fraude son cheval de bataille, avait pourtant prévenu les candidats de ne pas prendre de risque.

Au total, en Côte d’Ivoire, 256 452 candidats prennent part à l’examen du Baccalauréat, session 2018, qui prend fin ce vendredi.
(AIP)
nam/cmas

Commentaires
Haut