Attécoubé

Des candidats épinglés avec des téléphones dans un centre d’examens à Attécoubé

Songon, 05 juil (AIP)- Neuf candidats de la session 2018 du baccalauréat qui a démarré, lundi, sur toute l’étendue du territoire national, pris avec des téléphones portables, ont été exclus mercredi du centre d’examen de l’école primaire Attécoubé 1, conformément aux nouvelles dispositions du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a appris jeudi l’AIP auprès de son secrétariat dudit centre.

Selon notre source, ces candidats indélicats ont réussi à tromper la vigilance des agents des forces de l’ordre postés à l’entrée dudit centre, malgré la fouille initiée par ces derniers, en dissimulant soigneusement leurs téléphones portables.

Malheureusement pour eux, au cours de la composition de philosophie, l’un des responsables du secrétariat avait en sa possession un logiciel qui permet de détecter tous les téléphones portables allumés et connectés au réseau social « Whatsapp », a reussi à épingler ces candidats détenteurs de téléphones portables.

Dans certaines boîtes à messagerie, des messages très compromettants laissent d’ailleurs penser à des tentatives de fraudes, a t on appris auprès du secrétariat.

Les responsables du centre d’examens d’Attécoubé 1, par la suite, les ont donc exclus en indiquant que « le baccalauréat est définitivement terminé pour ces candidats fraudeurs ».

Les examinateurs, quant à eux, ont été exhortés à plus de vigilance et les candidats, pour leurs part, ont été invités à se concentrer en tournant le dos à la tricherie.

Au niveau de la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, ce sont 41635 candidats repartis dans 56 centres qui prennent part aux examens du baccalauréat session 2018.

Des superviseurs sillonnent également ces 58 centres dont 49 centres pour le général et sept pour le technique, précise t on.

(AIP)

tg/fmo

Commentaires
Haut