Asie

L’ex-Premier ministre malaisien arrêté pour corruption

Najib Razak doit être inculpé mercredi à 8H30 locale

Photo : AIP

Abidjan, 3 juil (AIP)- L’ex-Premier ministre malaisien, Najib Razak, a été interpelé chez lui mardi par l’agence anti-corruption malaisienne, dans le cadre du scandale de corruption du fonds 1MDB, un fonds mis en place en 2009 lors de son l’arrivée au pouvoir.

En effet, depuis l’élection de son rival et ancien mentor Mohamad Mahathir, Najib Razak a été interdit de quitter le pays, après des rumeurs de fuite à l’étranger pour échapper à d’éventuelles poursuites en justice. Aussi, la police a saisi pour 273 millions de dollars d’argent liquide et de bijoux dans des propriétés liées à l’ancien Premier ministre et sa famille.

La semaine dernière, les enquêteurs indiquaient avoir gelé 408 comptes en banque renfermant l’équivalent de 272 millions de dollars. Selon la presse locale, certains appartiennent à l’Organisation nationale des Malais unis (UMNO), le parti de Najib Razak, qui a donc quitté le pouvoir en mai dernier après six décennies à diriger le pays.

Suite à son élection, Mohamad Mahathir a mis en place une cellule gouvernementale pour enquêter sur le scandale du fonds 1MDB. Ce fonds est aujourd’hui très largement déficitaire et, selon le département américain de la Justice, 4,5 milliards de dollars ont été détournés. Près de 750 millions auraient atterri sur le compte de Najib Razak, qui nie tout détournement.

Najib Razak doit être inculpé mercredi à 8H30 locale.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut