Monnaie électronique

Signature d’un accord entre le gouvernement ivoirien et VISA pour une plus grande digitalisation des paiements

Photo : DR

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) -Le gouvernement ivoirien a paraphé lundi à Abidjan trois protocoles d’accords avec une importante délégation d’hommes d’affaires américains dont le protocole d’entente signé avec la société internationale VISA, l’un des leaders mondiaux dans les paiements électroniques, pour digitaliser les services gouvernementaux et assurer la disponibilité des services financiers à un plus grand nombre d’ivoiriens, a constaté APA sur place.

Ces accords ont été conclus dans le cadre de la visite en Côte d’Ivoire, d’une importante délégation du conseil consultatif présidentiel des États-Unis « sur la façon de faire des affaires en Afrique» conduite par le sous-secrétaire au commerce pour le commerce international, Gilbert Kaplan.

« Cet accord avec VISA reflète la détermination du gouvernement à relever les défis et à améliorer les conditions de vie des ivoiriens. C’est la preuve que nous visons des normes internationales lorsqu’il s’agit des services offerts à nos concitoyens », a soutenu le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Koné qui représentait la partie ivoirienne lors de la cérémonie de signature dudit accord.

Rencontre à laquelle, ont pris également part, les ministres Bruno Koné de la communication et Souleymane Diarrassouba du commerce. Selon M. le représentant du gouvernement ivoirien, ce protocole d’accord avec VISA permettra notamment de « digitaliser les services gouvernementaux et élargir la finance digitale à un plus grand nombre d’ivoiriens ».
De son côté, Andrew Torre, le président régional de VISA pour l’Europe centrale, le moyen orient et l’Afrique a estimé que ce protocole d’entente « représente une étape importante dans notre coopération continue avec le gouvernement ivoirien ».

Poursuivant, il a souligné que cet accord vise à intégrer plus d’ivoiriens dans le système financier formel. « Notre vision commune est l’amélioration de la qualité des services et de l’utilisation des dernières technologies de paiement et faire de ce partenariat une excellente opportunité pour les ivoiriens, l’industrie des services financiers, les commerçants et le gouvernement », a-t-il ajouté révélant qu’avec cet accord, sa société prend six engagements.

Il s’agira entre autres, de déployer la solution VISA mobile pour plus de 1,1 million de producteurs de cacao, de café et de noix de cajou et de permettre à environ 35.000 véhicules de transport en commun d’accepter les paiements mobiles aidant à fluidifier le secteur des transports, a énuméré M. Torre.

C’est la plus grande délégation d’hommes d’affaires américains qui visitent la Côte d’Ivoire depuis plus d’une décennie, a affirmé pour sa part, le chef de la délégation américaine, Gilbert Kaplan précisant que le « conseil Doing Business a choisi la Côte d’Ivoire à cause de sa forte croissance économique ».

Les deux autres accords conclus entre les deux parties (ivoirienne et américaine) portent respectivement sur un projet de valorisation de la Biomasse à Divo (Sud-ouest ivoirien) et un protocole d’accord quinquennal pour soutenir les entreprises locales en Afrique subsaharienne. La délégation américaine composée d’une quinzaine d’hommes d’affaires, clôturera mardi, sa mission en terre ivoirienne.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut