UEMOA

Les bases de la coopération transfrontalière de l’espace SKABO fondées à Banfora

Le président de UTCTE-SKABO, l’Ivoirien Siama Bamba (à l’extrême droite), a signifié l’importance de cette rencontre qui a servi de cadre pour penser à l’élargissement de la faitière à d’autres collectivités

Photo : AIP

Banfora 02 juin (AIP)- Les présidents de région et maires des collectivités territoriales de l’espace économique Sikasso, Korhogo, Bobo-Dioulasso (SKABO), ont adopté les statuts et de règlement inférieur d’une faîtière commune dénommée UTCTE-SKABO, lors d’une rencontre à Banfora dans le sud Burkina Faso.

Ces travaux ont eu lieu du 21 au 22 juin, à l’occasion de la première Assemblée générale ordinaire de cette structure qui couvre les régions des Cascades et des Haut-Bassins au Burkina Faso, celles de la Bagoué, du Folon, du Poro et du Tchologo en Côte d’Ivoire, et celle de Sikasso au Mali, précise un communiqué de presse dont copie est parvenue à l’AIP lundi.

Le président de UTCTE-SKABO, l’Ivoirien Siama Bamba, a signifié l’importance de cette rencontre qui a servi de cadre pour penser à l’élargissement de la faitière à d’autres collectivités.

Les principes de réunions tournantes, de la construction prochaine du siège, de l’adhésion de fait des communes de l’espace SKABO à la faitière, de la création de 9 commissions spécialisées et de postes de conseillers spéciaux ont été évoqués et adoptés en plénière.

L’UTCTE-SKBO a été créée le 21 décembre 2016 avec pour mission d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations par le renforcement de la coopération transfrontalière dans tous les secteurs d’activités.

Les gouvernements malien, burkinabè et ivoirien ont lancé, mi-mai à Sikasso (380 km au Sud de Bamako), le projet Zone économique spéciale (ZES) entre les régions de Sikasso (Mali), Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) et Korhogo (Côte d’Ivoire).

(AIP)

raz/tm

Commentaires
Haut