Zimbabwe

Une victime de l’attaque au Zimbabwé succombe à ses blessures

Abidjan, 25 juin (AIP)- Un membre de la garde présidentielle, parmi les personnes blessées par une explosion survenue samedi, lors d’un rassemblement de campagne du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, a succombé lundi, à ses blessures, selon une station de radio publique locale.

L’attaque s’est déroulée dans la ville de Bulawayo, une grande ville du Sud, fief de l’opposition, où une cinquantaine de personnes ont été blessées dans ce meeting, le tout premier rassemblement du président Zimbabwéen. Le chef de l’Etat a déclaré que les élections se dérouleraient comme prévu, le 30 juillet.

Le président Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe, en novembre dernier, a échappé de justesse à une attaque samedi, qu’il a décrite comme une tentative d’assassinat.

(AIP)

tls/fmo

Commentaires
Haut