Asie

En Arabie saoudite, les femmes peuvent désormais conduire

Une Saoudienne au volant d’une voiture à Riyad, peu après minuit, le 24 juin 2018

Photo : AIP

Abidjan, 24 juin (AIP) – La levée de l’interdiction de conduite des femmes est entrée en vigueur ce dimanche à minuit.

Jusque-là, le royaume était le seul pays où cette mesure d’interdiction de conduire des véhicules existait. La mesure autorise les femmes à conduire non seulement des voitures, mais aussi des camions et des motos.

Cette réforme historique qui a été annoncée en septembre 2017, sur inspiration du prince héritier Mohammed ben Salmane, fait partie d’un vaste plan de modernisation du riche pays pétrolier.

Ainsi, le 26 septembre, le Roi Salman Bin Abdulaziz a pris un décret autorisant les femmes à obtenir un permis de conduire à partir du 24 juin 2018, « conformément à la loi islamique ».

Pour de nombreuses femmes, Saoudiennes ou expatriées, cette mesure permettra de réduire leur dépendance à l’égard des chauffeurs privés ou des hommes de leur famille, entraînant du même coup des économies financières.

Avec cette mesure, trois millions de femmes pourraient obtenir une licence d’ici à 2020, selon le cabinet de consultants PricewaterhouseCoopers.

Au niveau économique, les retombées peuvent être bénéfiques, estiment des experts. La levée de cette interdiction devrait stimuler l’emploi des femmes, selon Bloomberg qui estime que cela va ajouter 90 milliards de dollars à l’économie saoudienne d’ici à 2030.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut