Moyen-orient

L’épouse du premier ministre israélien, inculpée pour fraude

Benyamin Nétanyahou et sa femme Sara

Photo : AIP

Abidjan, 22 juin (AIP)- La femme du Premier ministre israélien, Sara Nétanyahou, a été accusée jeudi, par le parquet du district de Jérusalem, d’avoir fait passer 85 000 euros (près de 56 millions FCFA) de repas fins aux frais du contribuable pendant plusieurs années.

En effet, Sara Nétanyahou, psychologue de formation et ex-hôtesse de l’air, est mise en cause pour fraude et abus de confiance de l’argent public, entre 2010 et 2013, à des commandes de repas chez les meilleurs restaurateurs israéliens. Ces mets sont livrés à domicile, et ce alors que la résidence officielle disposait d’un chef cuisinier. Les enquêteurs estiment qu’elle aurait sciemment demandé à ce que ces plaisirs culinaires soient blanchis dans la comptabilité, en masquant l’existence du chef.

«L’accusation visant Sara Nétanyahou est absurde et délirante. Pour la première fois, en Israël et dans le monde, l’épouse du dirigeant en place est poursuivie pour des plateaux-repas», ont réagi ses avocats dans un communiqué.

Le procureur général, Avichaï Mandelblit, pour sa part, a décidé de suivre l’avis du parquet du district de Jérusalem. Il avait lui-même annoncé cette future inculpation en septembre 2017. Mais elle n’en provoque pas moins un choc, resserrant la menace judiciaire autour du couple, avec la perspective d’un procès.

Selon la presse israélienne, l’épouse du chef du gouvernement aurait refusé de plaider coupable et de rembourser cette somme, lors de négociations tendues avec les avocats du couple. L’autre personne mise en cause est l’ancien chef adjoint du bureau du premier ministre Ezra Saidoff. Les charges retenues contre lui sont, entre autres, la falsification de documents comptables.

(AIP)

tls/fmo

Commentaires
Haut