Asie

Le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort en Indonésie

Aman Abdurrahman après l’énoncé du verdict à Jakarta, le 22 juin 2018

Photo : AIP

Abidjan, 22 juin (AIP)- Aman Abdurrahman, un prédicateur considéré comme le principal relais de l’organisation Etat islamique (EI) en Indonésie, reconnu coupable de trois actes terroristes, a été condamné à mort vendredi, par un tribunal de Jakarta.

Aman est un idéologue très influent de l’extrémisme islamique. Il est celui qui a traduit et diffusé la majeure partie de la propagande disponible dans le pays. Une activité qu’il a pu mener en prison, d’où il a également préparé, en janvier 2016, l’attentat de Jarkarta, mais aussi celui de Bornéo qui a grièvement blessé quatre enfants à la sortie d’une église, ainsi que l’attaque suicide qui a tué trois policiers l’an dernier dans la capitale.

Le prédicateur, chef spirituel du Jama’ah Ansharut Tauhid (JAT), mouvement né en 2008 et qui a fait allégeance à l’organisation Etat islamique, aurait aussi recruté de très nombreux militants pour la cause jihadiste. Le JAT est suspecté d’avoir commandité en mai dernier l’attentat qui a fait 13 morts dans des églises de Surabaya. Parmi les kamikazes se trouvaient deux filles de neuf et douze ans.

Durant l’audience, le prédicateur a reconnu avoir encouragé ses fidèles à rejoindre l’EI en Syrie. Il a en revanche nié avoir commandité les attentats, mais il ne fera pas appel, indique son avocat, car il ne reconnaît pas la justice indonésienne.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut