Bouna

Un ex-militaire condamné à 12 mois de prison pour vol de portable

Bouna, 14 juin ( AIP)- Samassi Ibrahim, 34 ans, à été condamné mercredi, par la section de tribunal de Bouna, à 12 mois de prison ferme pour le vol d’un portable de marque Infinix, appartenant à Som Adjoua, 20 ans.

Samassi Ibrahim, l’un des heureux bénéficiaires des primes octroyées, en 2017, aux militaires des ex-Forces armées des forces nouvelles (FAFN), avait été radié des effectifs de l’armée, quelques mois plus tard, pour indiscipline notoire et absence très prolongée au poste et à répétition sans justification.

Depuis son retour à la vie civile, le sieur Samassi flâne dans les rue de Bouna comme un malpropre, très souvent cité dans divers méfaits.

Le 23 mai, dans un maquis, ce dernier avait soustrait frauduleusement autour d’une table de bières, le portable de Som Adjoua, une jeune fille qu’il courtisait et qui était dans un total état d’ivresse.

L’indélicat avait profité de cette baisse d’attention pour disparaître dans le décor avec l’appareil de la naïve.

Mais il sera épinglé trois jours après son forfait, par Dah Ollo, un cousin à Som Adjoua, à qui il vend le portable par ignorance. Reconnaissant quelques photos de sa cousine, que Samassi a omis d’effacer, Dah Ollo informe la police qui atterrit à son domicile où il est menotté et conduit au poste.

L’ex-sergent de l’armée, Samassi à été donc condamné à 12 mois de prison et à 300 000 francs CFA d’amende.

(AIP)

on/fmo

Commentaires
Haut