Pêche

Le président de la FENASCOOP-CI appelle tous les acteurs de la pêche à rejoindre le débarcadère de Lokodjro

Le président de la Fédération nationale des sociétés coopératives et acteurs de la filière pêche de Côte d’Ivoire (FENASCOOP-CI) , Bakayoko Mamadou (Au milieu , en blanc)

Photo : AIP

Abidjan, 14 juin (AIP) – Le président de la Fédération nationale des sociétés coopératives et acteurs de la filière pêche de Côte d’Ivoire (FENASCOOP-CI) , Bakayoko Mamadou a appelé, mercredi tous les acteurs de la pêches en Côte d’Ivoire à rejoindre le débarcadère de Lokodjro fonctionnel depuis la mi-mai au cours d’une conférence de presse suite au mouvement d’humeur des femmes occupant le débarcadère.

« J’invite toutes les structures de la pêche, à savoir les pêcheurs, mareyeuses, transformatrices, vendeuses et autres dans tout le district d’Abidjan à venir au débarcadère de Lokodjro » a déclaré M. Bakayoko, précisant que la décision de faire débarquer les embarcations à lokodjro émane de l’Etat de Côte d’Ivoire et tout acte s’opposant à cette décision est une défiance à l’autorité publique.

Selon le conférencier, la majorité des pêcheurs et vendeuses continuent leurs activités à Abobodoumé, livrant donc une concurrence déloyale aux femmes qui ont accepté de rejoindre le débarcadère moderne de Lokodjro et qui constatent ainsi une baisse considérable de leurs activités commerciales, tous les clients continuant de se diriger vers Abobodoumé .

Pour le président de la FENASCOOP-CI, le site d’Abobodoumé doit être fermé. Il invite d’ailleurs les autorités ivoiriennes à faire appliquer l’arrêté ministériel enjoignant tous les acteurs de la pêche à rejoindre le débarcadère de lokodjro qui offre des conditions modernes de travail. Bakayoko Mamadou a également interpellé la chefferie traditionnelle d’Abobodoumé à faire cesser la traque dont seraient victimes des acteurs de la pêche habitant le village ayant accepté de rejoindre le débarcadère de Lokodjro.

D’un coût global de trois milliards F CFA , le point de débarquement de pêche de Lokodjro est un don de l’Etat marocain à la Côte d’Ivoire. Il a été inauguré le 27 novembre 2017 par le Roi Mohamed VI et le Président Alassane Ouattara. Il offre des conditions de débarquement, de découpage, de fumage, de centres frigorifiques conformément aux règles d’hygiène de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et de vente, modernes avec en sus des infrastructures tels une garderie d’enfants et une infirmerie pour les travailleurs.

(AIP)

akn/kam

Commentaires
Haut