Burkina Faso

Un enseignant burkinabé libéré par ses ravisseurs deux mois après le kidnapping

Abidjan, 12 juin (AIP) – Un enseignant burkinabé, enlevé en avril dans le village de Bouro, dans le nord du Burkina Faso, a été relâché lundi, par ses ravisseurs djihadistes, a annoncé le ministre burkinabè de l’Education Stanislas Ouaro.

« Je viens de l’appeler pour prendre de ses nouvelles. La famille de M. Souabou vient d’être informée également », a indiqué le ministre dans un bref message diffusé dans les réseaux sociaux et la presse locale.

Issouf Souabou avait été enlevé le 12 avril par des djihadistes armés dans l’école où il travaille. L’attaque avait coûté la vie à un élève.

Le nord du Burkina Faso est en proie depuis 2015 à un cycle d’attaques terroristes. Le gouvernement burkinabè a mis en place le « Programme d’urgence pour le Sahel » pour la période 2017-2020, prenant en compte le secteur de la sécurité et de la défense publique.

(AIP)

kam

Commentaires
Haut