Tiassalé

Des producteurs de cacao de Tiassalé formés à l’usage de l’engrais bio

Des producteurs de cacao de Tiassalé formés à l’usage de l’engrais bio

Photo : AIP

Tiassalé, 09 juin (AIP) – La Société coopérative équitable du Bandama (SCEB) de M’Brimbo, regroupant des cacaoculteurs, va former ses membres à l’utilisation du biochar, un engrais biologique, pour accroître la productivité et la pérennité de leurs champs.

Cette formation intervient dans le cadre d’un projet du Centre international de recherche en agro-foresterie (ICRAF). Le biochar consiste à utiliser du charbon d’origine végétale, tel que le cortex de cacao (cabosse vide séchée), a expliqué un émissaire de l’organisation, Allegra Kouassi.

Il s’agira de brûler dans un four des restes de végétaux. Le charbon issu de cette combustion sera utilisé comme engrais bio pour les pépinières de cacao. Il a indiqué également que le biochar peut être utilisé dans les interlignes de cacaoyers en production.

Il a expliqué que le biochar améliore le PH du sol ainsi que la capacité de rétention des éléments minéraux et stimule de la vie microbienne, avec l’avantage d’entraîner peu d’investissement.

Le projet sera implémenté par les membres de la SCEB avec l’expertise des agents de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) de Tiassalé. Le premier responsable, Marius Okonan Allabra, a dit la disponibilité et l’engagement de sa structure à accompagner le projet.

(AIP)

kd/kg/fmo

Commentaires
Haut