Tiassalé

Des cacaoculteurs de Tiassalé formés sur une nouvelle technique d’arrosage de pépinières

Tiassalé, 09 juin (AIP) – Les producteurs de cacao membres de la Société coopérative équitable du Bandama (SCEB), dans le village de M’Brimbo, ont été formés sur une nouvelle technique d’arrosage qui permettra à leurs pépinières de toujours disposer d’eau suffisante, même en saison sèche.

Cette technique est enseignée dans le cadre du déploiement d’un projet conduit par le Centre international de recherche en agro-foresterie (ICRAF).

Le projet est financé par le Fonds compétitif pour l’innovation de l’agriculture durable et l’Agence française de développement (AFD), dans le cadre du C2D. Les zones de Tiassalé, Vavoua et Sinfra sont les deux zones d’expérimentation.

L’agriculteur, pour cette technique, utilise un morceau de bambou de chine. Il perce quatre à cinq trous sur les parois puis le plante dans le même trou que la pépinière de cacao. Il met à l’intérieur du bambou de chine de la terre fertile.

Le tout est refermé de la même terre fertile. Lors des saisons sèches, le producteur verse dans le bambou de chine environ un litre d’eau par semaine. Ainsi, l’arrosage de la jeune plante se fait par infiltration à partir du bambou de chine.

Le sous-préfet, Sarah Soumahoro-Dogoua, a procédé, vendredi, au lancement officiel du projet, prévu pour durer 24 mois. L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) est chargée de conduire l’implémentation du projet à M’Brimbo.

(AIP)

kd/kg/fmo

Commentaires
Haut