Séguéla

Les transporteurs du Worodougou exhortés à s’approprier au plus vite le DUT

Le préfet Boka Kouassi Vincent s’adressant aux transporteurs (6/6/18)

Photo : AIP

Séguéla, 08 juin (AIP) – Les transporteurs de la région du Worodougou ont été appelés par le préfet du département de Kani, Boka Kouassi Vincent, à s’approprier illico presto le Document unique de transport (DUT) routier de marchandises pour se conformer à la loi de sa mise en application entrée en vigueur le 1er juin.

Il a lancé cet appel lors d’une rencontre organisée mercredi à la préfecture par l’Office ivoirien des chargeurs (OIC). « Au sortir d’ici, informez rapidement vos collègues. On est déjà en retard parce que ça commencé depuis le 1er juin. Faisons donc vite! », a conseillé l’administrateur civil aux acteurs du secteur du transport dont l’un, en l’occurrence Sahindou Dosso, a suggéré un sursis de deux semaines pour sensibiliser sur le DUT.

Tout en promettant ‘’une application intelligente’’ de la loi, le représentant du préfet de la région du Worodougou qui a dénoncé le peu d’engouement des transporteurs à cette rencontre, vu leur petit nombre, a exhorté ceux-ci à ne pas se mettre en dehors des lois de la République.

Institué par le décret N° 2015-270 du 22 avril 2015, le coût du DUT a été fixé à 2 500 francs CFA par l’Arrêté interministériel N° 00006/MT/MEF/SEPMBPE/ du 16 avril 2018 portant prix de vente du document qui remplace la lettre de voiture et la feuille de route.

Il permettra, au dire du directeur des études, de l’observatoire et de la documentation de l’OIC, Coulibaly Drissa, de renforcer la relation contractuelle entre les acteurs du transport routier des marchandises, d’améliorer les conditions d’exploitation en assurant une saine concurrence entre les différents types de transports, de garantir la production de données fiables sur le trafic des camions et le flux des marchandises ainsi que d’établir des indicateurs pertinents permettant d’élaborer une politique cohérente en matière d’infrastructures routières adaptées.

« Je voudrais vous inviter, et j’insiste, que vous fassiez le retour à tous les membres de la corporation pour que tout le monde se mette au même diapason », a conclu le préfet de Kani qui a prévenu que les véhicules ne disposant pas du DUT seront immobilisés jusqu’à la présentation du document.

(AIP)

kkp/cmas

Commentaires
Haut