Société

4ème édition du FOJECA : Les jeunes africains invités à prendre leur destin en main

Le président du groupe VOODOO, Fabrice Sawegnon, a invité, mercredi à Abidjan, les jeunesses africaines à prendre leur destin en main en créant leurs propres entreprises,

Photo : AIP

Abidjan, 07 juin (AIP) – Le président du groupe VOODOO, Fabrice Sawegnon, a invité, mercredi à Abidjan, les jeunesses africaines à prendre leur destin en main en créant leurs propres entreprises, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 4ème édition du Forum des jeunes entrepreneurs et chefs d’entreprises de l’Afrique (FOJECA) 2018.

« Les jeunes africains n’ont plus de raison d’attendre les concours de la fonction publique ou les entreprises privés pour avoir du travail. Chacun doit créer son entreprise, en saisissant les nombreuses opportunités que ce siècle offre à tous », a exhorté le président du groupe Voodoo, Fabrice Sawegnon, lors de la conférence inaugurale sur « les techniques de gestion et organisation d’une entreprise ».

Entrepreneur et parrain de la cérémonie, Fabrice Sawegnon a instruit les jeunes de prendre des initiatives centrées sur les modèles économiques, constituer des groupes et tirer profit des technologies de l’information et de la communication. Ils pourront ainsi vendre leurs talents partout, en proposant des produits de notoriété, susceptibles d’intéresser le plus grand nombre de personnes.

Etalée sur trois jours, soit du 06 au 08 juin, la 4ème édition du FOJECA est une initiative de l’Association des jeunes entrepreneurs de Côte d’Ivoire (AJECI) avec à sa tête Jean Paul Gbaya, en partenariat avec le Réseau des jeunes entrepreneurs pour l’émergence de l’Afrique (RJEEA). Pour ces assises, ils entendent impacter plus de 200 jeunes promoteurs appelés à contribuer au développement durable de l’Afrique.

« Bonnes pratiques et opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire », « les financements alternatifs réalistes pour les Très petites entreprises (TPE) africaines », « lobbying et plaidoyer des entrepreneurs », constituent des thématiques qui vont meubler ce forum. Ils seront animés par des experts ivoiriens et d’autres pays africains.

Outre la Côte d’Ivoire, le Bénin (1ère édition 2015), le Togo (2ème édition 2016), le Burkina Faso (3ème édition 2017), Mali, Cameroun et la République démocratique du Congo prennent part aux différents ateliers.

(AIP)

ra/akn/kam

Commentaires
Haut