Minignan

CEPE 2018 : elle accouche la veille et se rend à l’examen

Des candidats en salle dans un centre de composition à Minignan

Photo : Aip

Minignan, 5 juin (AIP)- Une écolière en classe de CM2, qui a donné naissance à un bébé lundi à Minignan (Nord-ouest), a fait montre d’un grand courage pour prendre part, mardi, à l’examen du Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE).

Né en 2002, la jeune fille est pensionnaire de l’EPP Minignan 2. Tombée en grossesse en début d’année scolaire, elle a pu quand même suivre les cours durant l’année scolaire.

Présente à la salle 7 du centre de composition de son école, elle a été l’objet de toutes les attentions de l’équipe d’encadrement, admirative de sa détermination.

Les examens à grand tirage, sanctionnant l’année scolaire 2017-2018, ont démarré ce mardi avec le Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE) et le concours d’entrée en 6ème. Au total 543.744 sont en lice sur toute l’étendue du territoire. La région du Folon compte 1497 candidats dont 606 filles.

Les grossesses en milieu scolaire constituent aujourd’hui l’un des problèmes qui contrarient les efforts du gouvernement en matière de scolarisation de la jeune fille. Quelque 4471 cas ont été répertoriés en 2016-2017 selon les chiffres officiels.

Le gouvernement multiplie les initiatives pour contrer ce qui apparaît aujourd’hui comme un phénomène à la peau dure. Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle en a fait son cheval de bataille. Face à l’ampleur (du phénomène) un plan d’accélération de la réduction des grossesses en milieu scolaire avait notamment été décliné en 2014. Régulièrement des campagnes de sensibilisation sont conduites auprès des jeunes filles élèves.

(AIP)

kd/kg/akn/tm

Commentaires
Haut