Economie

Michel Camdessus propose « cinq chemins » pour une Afrique émergente d’ici à 2050

L’ancien directeur général du FMI Michel Camdessus lors de sa conférence à l’INP-HB de Yamoussoukro

Photo : AIP

Yamoussoukro, 1er juin (AIP) -L’ex directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Michel Camdessus, a proposé jeudi cinq chemins que l’Afrique doit emprunter pour parvenir à une meilleure situation en 2050, lors d’une conférence sur le thème « Défis de l’émergence pour la jeunesse africaine » à l’Institut polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Pour Michel Camdessus, le premier chemin, c’est l’éradication de la grande pauvreté qui, aggravée par la croissance de l’inégalité, est le risque systémique ultime pour le monde.

Le deuxième chemin, c’est amener la finance dans les divers métiers à se comporter en servante de l’économie au lieu de chercher surtout à servir ses propres intérêts, a-t-il indiqué en présence du vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan.

Le gouverneur honoraire de la Banque de France a révélé comme troisième chemin pour la prospérité de l’Afrique, le renouvellement de la gouvernance mondiale pour l’adapter à ce monde multipolaire.

« Quatrièmement, convaincre la communauté mondiale d’adopter le mode de vie radicalement nouveau, exigé par la préservation de la planète, faute d’une planète de rechange », » a-t-il ajouté avant d’évoquer le cinquième et dernier chemin qui consiste à susciter un changement en profondeur des cultures actuelles pour que les tâches essentielles ci-dessus énumérées puissent être menées à leur terme.

« Changer nos cultures, c’est faire naître en nous-mêmes, en vous-mêmes et autour de vous cet Ivoirien nouveau qui place l’intérêt de la nation au-dessus de tout comme le dit si bien mon ancien conseiller, le président de la République de Côte d’Ivoire », a conseillé Michel Camdessus.

Arrivé mercredi dans la capitale politique ivoirienne, l’ancien DG du FMI et son épouse, Brigitte Camdessus, sont allés se recueillir au caveau familial des Boigny au palais présidentiel de Yamoussoukro, avant de visiter la basilique Notre dame de la paix et l’hôpital Saint Joseph Moscati en compagnie de la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Raymond.

Ce vendredi, Michel Camdessus est attendu à la fondation Félix Houphouët-Boigny pour une conférence sur le thème « Paix et développement : enjeux du partenariat entre l’Europe et l’Afrique ».

(AIP)

nam/kp

Commentaires
Haut