Conseil des ministres

Le gouvernement décide de l’astreinte de certaines entreprises privées en cas de grève

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné

Photo d'archives

Abidjan, 16 mai (AIP)- Le gouvernement a décidé d’astreindre centaines entreprises privées au service minimum en cas de grève, a annoncé mercredi son porte parole, Bruno Nabagné Koné, à l’ issue d’un conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara.

“Ces entreprises sont astreintes, elles devront s’imposer de maintenir au moins 10% de leur personnel en cas de grève. Cela est pour l’intérêt économique mais vise surtout l’intérêt de la population pour ne pas qu’elle soit prise en otage sans autre solution”, a expliqué Bruno Koné.

Il a indiqué que les entreprises et services concernés sont, entre autres, les établissements hospitaliers et pharmaceutiques, les entreprises de production, de distribution et de commercialisation des énergies (gaz, électricité, pétrole), de distribution d’eau courante, de transfert de fonds, de pompe funèbres, de ramassage d’ordures, de télécommunications.

(AIP)
gak/tm

Commentaires
Haut