Santé

Des collégiens manifestent leur colère devant l’hôpital de Koumassi suite à la mort d’une enseignante

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Des élèves ont manifesté, mardi après-midi, leur colère devant l’hôpital général de Koumassi au Sud d’Abidjan suite au décès d’une enseignante de leur établissement (Collège Néophyte) dans cet établissement hospitalier, a appris APA auprès de plusieurs témoins interrogés sur place.

Un calme plat régnait aux alentours du centre hospitalier vers 16 heure (locale et Gmt) avec une forte présence des forces de sécurité, notamment des policiers de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) et de la brigade anti-émeute (BAE) qui filtraient les entrées et les sorties de l’établissement.

«On a vu des collégiens manifesté pour protester contre la mort de leur professeur. Peu après, les forces de l’ordre sont arrivées et ont contenu les manifestants», a expliqué à APA, un gérant de cabine téléphonique exerçant à quelques mètres de l’hôpital et dont le témoignage est confirmé par un jeune riverain du quartier abritant l’hôpital.

L’hôpital général de Koumassi est un établissement sanitaire de premier recours dans la pyramide sanitaire ivoirienne après les établissements sanitaires de premier contact.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut