Armée

Plus de 500 candidats admis pour une formation des Forces spéciales

Abidjan, 03 mai 2018 – 10H25 GMT [ALERTE INFO]- Plus de 500 candidats sur 5.000 ont été déclarés admis mercredi pour une formation des Forces spéciales (corps d’élite de l’armée ivoirienne), après un concours lancé en janvier, a appris jeudi ALERTE INFO, auprès d’une source sécuritaire.

« Sur plus de 5.000 dossiers de candidatures réceptionnés en janvier, plus de 500 candidats ont été déclarés admis, quatre mois après le lancement du concours », a indiqué cette source.

Elle a expliqué qu’ »après la visite paramédicale et sportive, 1.350 candidats ont composé aux épreuves écrites en vue d’être admis au concours’’.

Constitués en deux groupes, 1.000 candidats ont passé une « visite médicale approfondie » à l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA).

Une enquête de moralité, sous forme d’entretien, a permis de retenir finalement plus de 500 candidats, uniquement des hommes.

En février 2017, les Forces spéciales, une unité d’élite de l’armée, ont lancé un mouvement de protestation par des tirs sporadiques dans la ville, enfin d’exiger le paiement de leurs primes.

Lors de cette mutinerie, deux civils ont été blessés par des balles perdues, selon un bilan du gouvernement.

« Nous avons fauté lors de la mutinerie et cela est dû à une crise de croissance de certains de nos jeunes hommes », s’est excusé le Commandant en second des forces spéciales, Léopold Tibé-Bi, lors d’une visite du ministre de la Défense dans une de leur caserne à Adiaké (94 km à l’Est d’Abidjan).

HAN

Commentaires
Haut