Mines

Près de 14,5 milliards de FCFA perte enregistrés par Randgold Tongon au premier trimestre 2018

Abidjan, 30 avr (AIP) – Les arrêts de travail enregistrés sur le site minier de Randgold Tongon ont engendré, au premier trimestre 2018, des pertes de l’ordre de 22 millions de dollars, soit environ 14,5 milliards de francs CFA, équivalent à 40 jours de pertes, a révélé le PDG de l’entreprise, Mark Bristow.

Lors de la présentation du bilan au premier trimestre des activités de la mine, M. Bristow a souligné que la production sur cette période a été impactée par cette succession d’arrêts de travail qui, commencé au niveau des employés du sous-traitant minier principal, s‘est étendue à l’ensemble de l’exploitation.

Il a rappelé que des négociations qui ont été engagées avec les représentants des travailleurs avec l’appui du ministère des Mines, des autorités régionales et des élus locaux, ont abouti à la signature d’un protocole d’accord avec désignation d’un facilitateur.

Un comité a été mis en place et les discussions devront bientôt commencer, a-t-il fait remarquer.

La compagnie minière devrait donc revoir à la baisse sa prévision de production annuelle projetée à 290.000 onces contre 300.000 au départ.

Randgold Tongon emploie plus de 1700 agents et a injecté depuis son inauguration en 2010, quelque 550 milliards de francs CFA dans l’économie ivoirienne et environ 6 milliards de FCFA au profit des communautés, notamment au plan de la santé, de l’éducation, de l’eau potable et de l’agriculture.

(AIP)

kkf/tm

Commentaires
Haut