Asie

La Corée du Nord arrête ses essais nucléaires

Le Leader nord-coréen Kim Jong Un a annoncé qu’il allait cesser les tests nucléaires et lancements de missiles intercontinentaux

Photo : DR

Le Leader nord-coréen Kim Jong Un a annoncé qu’il allait cesser les tests nucléaires et lancements de missiles intercontinentaux.

Selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé qu’il allait cesser les tests nucléaires et de lancement de missiles intercontinentaux à partir de ce samedi et qu’il allait fermer le site d’essais nucléaires.

“Le nord va fermer un site d’essais nucléaires dans le nord du pays afin de prouver son engagement à suspendre les essais nucléaires”, a ajouté le leader nord-coréen.

“Aucun essai nucléaire ni aucun tir d’essai de missile de portée intermédiaire ou intercontinental n’est plus nécessaire maintenant à la RPDC (République populaire démocratique de Corée, nom officiel de la Corée du nord), étant donné que le travail pour installer des ogives nucléaires sur des missiles balistiques est terminé”, a déclaré Kim Jong Un.

Cette annonce spectaculaire, synonyme d’une nouvelle accélération à la détente et aux efforts de paix sur la péninsule coréenne, intervient moins d’une semaine avant le sommet prévu entre Pyongyang et Séoul qui préfigure un sommet historique qui devrait avoir lieu entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, en principe début juin.

Selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé qu’il allait cesser les tests nucléaires et de lancement de missiles intercontinentaux à partir de ce samedi et qu’il allait fermer le site d’essais nucléaires.

“Le nord va fermer un site d’essais nucléaires dans le nord du pays afin de prouver son engagement à suspendre les essais nucléaires”, a ajouté le leader nord-coréen.

“Aucun essai nucléaire ni aucun tir d’essai de missile de portée intermédiaire ou intercontinental n’est plus nécessaire maintenant à la RPDC (République populaire démocratique de Corée, nom officiel de la Corée du nord), étant donné que le travail pour installer des ogives nucléaires sur des missiles balistiques est terminé”, a déclaré Kim Jong Un.

Cette annonce spectaculaire, synonyme d’une nouvelle accélération à la détente et aux efforts de paix sur la péninsule coréenne, intervient moins d’une semaine avant le sommet prévu entre Pyongyang et Séoul qui préfigure un sommet historique qui devrait avoir lieu entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, en principe début juin.

“Grand progrès! Hâte de participer à notre sommet”, a réagi Donald Trump sur Twitter

Le chef du gouvernement japonais Shinzo Abe a salué l’annonce nord-coréenne, “mais le point important est de savoir si cette décision conduira à l’abandon complet du développement nucléaire et celui des missiles, d’une façon vérifiable et irréversible”, a-t-il dit.

Nous allons surveiller cela de près
Son ministre de la Défense, Itsunori Onodera, s’était prononcé peu avant pour un maintien d’une pression maximum sur Pyongyang. “Nous ne pouvons pas être satisfaits”, du fait que, selon lui, la Corée du nord n’a pas mentionné “l’abandon de missiles balistiques de courte et moyenne portée”.

De son côté, Pékin salue également cette décision.

“La Chine pense que la décision d’arrêter les essais nucléaires et de se concentrer sur le développement économique ainsi que sur l’amélioration des conditions de vie va aider à apaiser la situation dans la péninsule coréenne et faire avancer le processus de dénucléarisation ainsi que les efforts en vue d’une solution politique”, a déclaré Lu Kang, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L’Union européenne a elle aussi bien accueilli cette annonce qu’elle voit comme “une étape positive, attendue depuis longtemps”…

Lire la suite sur Leprogres.fr

Commentaires
Haut