Environnement

Les pays membres de la CMAE préparent la session ordinaire de leur assemblée à Rabat (Maroc)

La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto à la 29ème CMAE au Maroc

Photo : AIP

Abidjan, 19 avr (AIP)- La 29ème réunion du Bureau de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), tenue mardi et mercredi, à Skhirate à quelques encablures de la localité de Rabat au Maroc, a planché sur les préparatifs de sa session ordinaire prévue en 2019, rapporte une note du ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable.

La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Ouloto, était présente à cette session, notamment en tant que vice présidente de la CMAE pour l’Afrique de l’Ouest. Elle a expliqué que cette rencontre a été propice pour examiner l’état d’avancement des décisions prises lors de la 16ème CMAE à Libreville au Gabon du 12 au 16 juin 2017, et définir les orientations nécessaires à leur mise en œuvre.

En marge de ce sommet, Anne Ouloto et la directrice et représentante régionale de l’ONU-Environnement, Juliette Biao Koudounekpo, ont accordé plusieurs interviews aux médias, explique le document.

La 29è réunion du bureau de la CMAE a également traité de l’engagement stratégique, dans le cadre de la préparation de la 14ème conférence des parties à la Convention sur la biodiversité biologique (COP 14), ainsi que les stratégies pour renforcer les efforts de mobilisation de ressources pour le fonds fiduciaire de la CMAE, mentionne le document.

La CMAE a été mise en place en décembre 1985, au Caire, en Egypte. Elle ambitionne, entre autres, de promouvoir l’harmonisation des politiques environnementales et des programmes de développement soutenus en Afrique, en collaboration avec les gouvernements et les organisations non gouvernementales.

(AIP)

gak/fmo

Commentaires
Haut