Economie

25 entrepreneures reçoivent des financements du fonds pour la promotion des PME et de l’entrepreneuriat féminin

Une vue des bénéficiaires du fonds pour la promotion des PME et de l’entreprenariat féminin et des personnalités ayant pris part à la cérémonie de remise de chèques.

Photo : AIP

Abidjan, 18 avr (AIP)- Le ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et Banque Atlantique, ont remis, mardi, à Abidjan,  des chèques d’un montant global de 354.4 millions FCFA à 25 nouvelles bénéficiaires du fonds pour la promotion des PME et de l’entreprenariat féminin, indique un communiqué transmis à l’AIP.

Ce fonds est mis à la disposition de l’Etat de Côte d’Ivoire par le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc, afin de soutenir l’ambition des femmes ayant un projet entrepreneurial. La remise du fonds a eu lieu en présence de Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce, de l’Artisanat, de la Promotion des PME, ministre de l’Industrie et des Mines,  de l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, du directeur général d’Atlantic Business International, Habib Koné et du directeur général de Banque Atlantique, Arsène Coulibaly.

Doté d’une enveloppe de cinq milliards FCFA, l’accord de partenariat entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc a  permis l’octroi de financements à 10 premières entreprises dirigées par des femmes, essentiellement des structures de micro entreprise pour un montant de 260 millions FCFA auxquelles s’ajoutent ces 25 nouvelles bénéficiaires.

L’initiative mise en œuvre depuis plus d’une année, porte  à ce jour  sur un financement global de plus de  614.4 millions de FCFA, accordés sous forme de crédit par Banque Atlantique à 35 femmes chefs d’entreprise. L’engagement des deux partenaires vise à favoriser et développer l’écosystème entrepreneurial autour des femmes.

Depuis 2017, le ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et Banque Atlantique unissent leurs efforts pour promouvoir l’entreprenariat féminin convaincus qu’il constitue un levier pour le développement, la croissance et l’innovation.

Selon la Banque Mondiale, « l’accès aux services financiers constitue l’un des principaux obstacles à l’entreprenariat féminin. 70% des PME détenues par des femmes dans les pays en développement sont exclues par les établissements financiers ou ne sont pas en mesure de recevoir des services financiers assortis de conditions adéquates pour satisfaire leur besoin ».

(AIP)

ask

Commentaires
Haut