Football

Real, Barça FC, Man City, Chelsea, OM…ces clubs européens adulés en Afrique

Le FC Barcelone éliminé

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Ils sont des milliers et des milliers de supporters africains à vivre leur passion, à distance, pour les grands clubs européens notamment, le Real Madrid, FC Barcelone, PSG, Olympique de Marseille, Chelsea, les deux clubs de Manchester…qui font d’eux des fans irréductibles.

Jean-Louis Kouassi, gérant d’une cabine téléphonique à Yopougon (Ouest d’Abidjan) se réclame supporter No 1 du FC Barcelone. Après l’élimination de son club en quart de finale de la Ligue des champions, mardi, ce jeune homme de trente ans, a fermé sa cabine.

‘’Je ne supporte pas les railleries de mes camarades surtout que le lendemain, le Real s’est qualifié pour les demi-finales’’, raconte M. Kouassi qui ne ‘’respire que par le Barça depuis l’âge de 15 ans’’.

‘’A chaque match du Barça de Liga ou Ligue des champions, notre club +les amis du Barça+ qui compte 52 membres, se réunit dans un maquis pour suivre la rencontre sur un écran géant. Et après le match, nous célébrons la victoire comme il se doit’’, relate-t-il. Malheureusement, la dernière défaite face à l’AS Roma a laissé des traces. ‘’ A l’unanimité, nous avons décidé de ne manger ce soir-là’’, rappelle Jean-Louis Kouassi pour porter son ‘’deuil’’.

A l’instar de Moussa Dembélé, vétérinaire, qui a vécu l’élimination de Chelsea en 2009 face au Barça comme ‘’un deuil national’’, ce jour-là, ‘’tout s’était écroulé sous mes pieds’’ se souvient-il. Trois ans plus tard, quand Didier Drogba offrait la coupe aux grandes oreilles à Chelsea en battant le Bayern de Munich, en finale, M. Dembélé dit avoir fait des ‘’folies’’ à la gloire de son club de ‘’cœur’’. ‘’ J’ai invité toute la cité à un festin. C’était fabuleux !’’, se rappelle-t-il.

A Dakar, au Sénégal, la passion de Diop Alioune pour l’Olympique de Marseille  (OM)  est connue de tout le pays. Ce commerçant de trente ans, porte-parole de ‘’l’Association des supporters de l’OM’’ se souvient dans un entretien avec la radio britannique BBC, avoir été piqué par le virus ‘’OM’’ dans les années 1990 au moment l’équipe de la Canebière dominait le football français.

‘’J’étais sur les genoux de mon père quand ils (OM) ont gagné la Ligue des champions en 1993… Je ne m’en souviens plus, mais c’est sans doute là que l’OM est entré en moi’’, a-t-il confié aux confrères anglais. Adepte de l’Olympique de Marseille, ce Sénégalais qui ‘’ne mange pas quand l’OM perd un match’’, musulman, rêve d’aller faire son pèlerinage au ‘’Velodrome (ndlr : stade de l’OM) car mon temple, c’est bien l’Olympique de Marseille’’.

Interrogé sur la passion des Africains pour ces grands clubs européens, le journaliste sportif ivoirien Jean-Claude Djakus souligne que ‘’le boom des médias européens a été à l’origine de cet intérêt des Africains au football du vieux continent où les infrastructures incitent à suivre ces matches’’.

‘’Fan’’ du FC Barça à cause ‘’du football champagne que produisent ces joueurs’’, Jean-Claude Djakus estime que sa passion pour ‘’cette équipe espagnole n’est vraiment pas débordante comme les gens peuvent le penser’’ à travers ses nombreux posts sur les réseaux sociaux quand l’équipe se produit.

Les réseaux sociaux, théâtre de prédilection de ces ‘’supporters expatriés’’ fourmillent de commentaires avant, pendant et après chaque rencontre du Real, Barça, Liverpool ou Chelsea qui pour louer les ‘’performances’’ qui pour des ‘’railleries’’ selon les résultats. ‘’Nous n’avons que cette plateforme pour témoigner notre attachement à ces clubs européens qui soulèvent, c’est vrai des passions sur le continent’’, confesse, Henri Philippe Silué, médecin, supporter du Real Madrid.

HS/ls/APA

Commentaires
Haut