Sénat

Mise en place d’une commission ad’hoc pour doter l’institution d’un règlement intérieur

Une commission ad’hoc chargée d’élaborer la proposition de résolution portant règlement intérieur du sénat a été mise en place

Photo : APA

APA-Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) – Le premier sénat ivoirien s’est réuni, vendredi, pour la première fois en plénière à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative du pays pour doter l’institution d’une loi organique devant régir son organisation et son fonctionnement.

Au cours de cette rencontre, une commission ad’hoc chargée d’élaborer la proposition de résolution portant règlement intérieur du sénat a été mise en place. Cette commission présidée par la sénatrice Sarah Sako Fadiga se réunira dès lundi.

 » Nous nous retrouvons pour doter notre sénat de textes devant régir son organisation et son fonctionnement. Nous venons vers vous avec une proposition de résolutions devant nous permettre de mettre en place un groupe de travail « ,  a dit le président du sénat, Jeannot Kouadio Ahoussou aux sénateurs, soulignant que cette commission ad’hoc réfléchira pendant deux semaines pour adopter cette loi organique.

Après l’adoption de ce règlement intérieur par les sénateurs,  a expliqué, M. Ahoussou, elle sera transmise « directement » au conseil constitutionnel qui vérifiera sa conformité avec la constitution.

 » Nous avons déjà perdu un an comme l’a dit le président de la République. Il faut qu’on travaille de manière accélérée pour rattraper ce retard”, a-t-il encouragé, ajoutant  » qu’il faut qu’on travaille avec beaucoup de sagesse. Nous devons écrire avec l’encre en or, les plus belles pages de la  Côte d’Ivoire ».

La première élection sénatoriale ivoirienne s’est tenue le 24 mars dernier et à l’issue de laquelle 66 sénateurs ont été élus. 33 autres devraient être nommés dans les prochains jours par le président ivoirien Alassane Ouattara pour porter à 99 les membres de cette institution qui a été consacrée par la constitution de la troisième République adoptée en novembre 2016.

L’ex-ministre d’État chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions,  Jeannot Kouadio Ahoussou,  candidat unique de la majorité présidentielle, a été élu à la tête de  l’institution le 05 avril dernier avec 99% des voix. La rentrée solennelle de cette deuxième chambre du parlement ivoirien a eu lieu, jeudi, dans la capitale administrative ivoirienne en présence du président Alassane Ouattara et plusieurs autres personnalités.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut