Sécurité

Le président Ouattara « entièrement d’accord » avec le corps préfectoral pour mettre fin à l’incivisme

Le corps préfectoral engagé autour du président de la République Alassane Ouattara

Photo : AIP

Yamoussoukro, 12 avr (AIP) -Le président de la République, Alassane Ouattara, a déclaré être « entièrement d’accord » avec le corps électoral pour mettre fin à l’incivisme observé ces derniers mois dans le pays.

« Je suis entièrement d’accord avec vous, car ce qui est arrivé est intolérable, inacceptable et nous ne saurons tolérer que les symboles de l’Etat soient attaqués chaque fois qu’une crise locale survient », a dénoncé, jeudi, le chef de l’Etat lors des échanges avec le corps préfectoral sur les questions qui rythment la vie de la nation à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à  Yamoussoukro.

Le président de la République a prévenu que toutes les personnes qui seront impliquées dans ces violences doivent être arrêtées et jugées. « Car seule la sanction permettra de mettre de l’ordre et d’arrêter ce genre de comportement » qui ne peut prospérer dans un Etat de droit, a-t-il fait savoir, prévenant qu’il agira de la manière la plus ferme avec les outils de la République.

S’exprimant sur les préoccupations relatives aux conditions de travail du corps préfectoral, le président Ouattara s’est  personnellement engagé à faire dissiper l’inquiétude des préfets et à faire en sorte que la présence des préfets rassure et témoigne véritablement la présence de l’Etat dans chaque circonscription administrative du pays.

Joignant l’acte à la parole, il a mis à la disposition de la mutuelle du corps préfectoral (MUCOPCI) un montant de 200 millions de F CFA, après les premiers 200 millions offerts en 2013 pour la reprise des activités de cette mutuelle.

Le chef de l’Etat a promis, dans l’édification du pays et dans la performance de l’administration,  d’impliquer « naturellement l’alignement de votre statut au même niveau que celui des autres grands corps de l’Etat ».

Il a également promis d’améliorer la mobilité du corps préfectoral dans les meilleurs délais.

(AIP)

Nam/kp

Commentaires
Haut