Amérique latine

68 morts dans l’incendie d’un commissariat au Venezuela

La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l’ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée

Photo : AIP

Abidjan, 29 mars (AIP)- Soixante-huit personnes sont mortes, mercredi, dans un incendie dans le commissariat principal de Valence, au nord du Venezuela, selon une ONG « une fenêtre sur la liberté » qui évoque plutôt une mutinerie des détenus.

Le drame s’est produit tôt mercredi matin lors d’une tentative d’évasion, selon l’ONG. Les détenus auraient mis le feu à des matelas et se seraient emparés de l’arme d’un gardien, selon les premiers éléments de l’enquête.

« Face aux terribles évènements survenus dans le commissariat principal de l’Etat de Carabobo, où un incendie présumé a fait 68 morts, nous avons désigné quatre procureurs  pour éclaircir ce qui s’est passé », a déclaré un responsable de l’Ong, Tarek William Saab, sur son compte twitter.

La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l’ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée alors que la loi prévoit que les prévenus ne peuvent y passer plus de 48 heures.

(AIP)
tls/tm

Commentaires
Haut