Economie

La Côte d’Ivoire s’honore d’abriter le siège du Système ouest africain d’accréditation

Photo : AIP

Abidjan, 27 mars (AIP)– Le ministre ivoirien du Commerce, de l’Artisanat et des PME, et ministre de l’Industrie et des Mines par intérim, Souleymane Diarrassouba, a exprimé, mardi, l’honneur pour la Côte d’Ivoire d’abriter le siège du Système ouest africain d’accréditation (SOAC), dont le lancement des activités est prévu ce mercredi à Abidjan.

Abidjan a été choisi pour accueillir le siège du SOAC après un appel à candidature lancé par les responsables de l’Union économique et monétaire ouest africaine.

Lors d’une audience accordée aux membres de l’institution, mardi à son cabinet au Plateau, lundi, le ministre Diarassouba a fait savoir que le SOAC vient aider à booster la compétitivité, la transparence, la légalité et la sécurité au niveau des entreprises, signe que « l’intégration est en marche ».

Il a fait observer que la mise en place effective de cette plateforme régionale permettra au pays d’«atteindre le chiffre d’1,2 milliard de consommateurs, avec notamment le libre échange qui se crée au plan africain, rassurant ses hôtes des dispositions prises pour le démarrage effectif des activités.

Le représentant résident de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Jean Gustave Sanon, a traduit sa reconnaissance à la Côte d’Ivoire, d’avoir accepté d’abriter le SOAC à Abidjan. Il a mentionné qu’une feuille de route sera dégagée vendredi, en vue de rendre l’instance rapidement opérationnelle, poursuit la note d’information.

Le président du Conseil d’administration (PCA) du SOAC, Baro Aboubakary, a quant à lui souligné que la réalisation du projet vise à aider les Etats à disposer d’un organisme unique, capable de les aider à relever tous les défis.

Le directeur général du SOAC, Marcel Gbaguidi, et Jean Joseph Aka Kouassi de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont également pris part à cette rencontre.

Créé en juin 2010 par l’UEMOA, le SOAC, association communautaire d’utilité publique à but non lucratif, a pour mission d’accréditer les laboratoires, les organismes de certification et d’inspection chargés de vérifier la conformité des produits et services. La candidature de la Côte d’Ivoire pour abriter le siège du Système ouest africain d’accréditation (SOAC) date du 24 février 2016.

(AIP)

ra/tm

Commentaires
Haut