Presse

Les agences de presse doivent s’adapter aux réseaux sociaux pour accroître leur audience (expert

Lors de la formation sur le rôle et la fonction de community manager, dans une agence de presse moderne à Rabat au Maroc.

Photo : AIP

Rabat, 27 mars (AIP) –  Un expert marocain en digital, l’entrepreneur  Soufiane Moudden a relevé la nécessité des agences de presse, d’accorder dans leur stratégie d’information, une place primordiale aux réseaux sociaux de peur de perdre une visibilité auprès des populations.

Pour l’entrepreneur digital Soufiane Moudden, le monde se digitalise plus vite que dans le passé. « Notre société vit dans une économie digitale, notre modèle d’affaires doit être digitale via les plateformes digitales pour avoir des impacts  et accroître notre audience », a-t-il déclaré

Soufiane Moudden est intervenu, à la faveur d’un séminaire, qui s’est tenu, du lundi au mardi, à Rabat, en présence des journalistes des agences de presse membres de l’Alliance méditerranéenne (AMAN) et de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA). Il portait sur  le rôle et la fonction de community manager,  dans une agence de presse moderne.

Une fonction dans le rôle est croissant, dans un univers médiatique, dans lequel, celui ci doit prendre une part active pour comprendre sa marque, suivre les tendances pour une gestion plus efficace et originale des réseaux sociaux, selon le média planer expert Abderrahman Khomsi, un formateur.

A cet effet, la créativité, la crédibilité et la valeur de l’information doivent guider le community manager, a indiqué Salona Guelmani, de l’agence de presse tunisienne, au terme de cette formation, au siège de l’Agence marocaine de presse (MAP), à Rabat.

Il s’agit de mieux communiquer avec nos lecteurs en publiant des informations, selon une stratégie bien élaborée par la direction, a insisté la community manager de la MAP, Imane Boussaid.

Communiquer avec les consommateurs  pour une grande visibilité est primordiale, selon  la chypriote, Georgia Vasilieu de l’agence d’informations de la Chypre. Une approche saluée par la ghanéenne Alice Tettey de l’agence ghanéenne de presse et Prince Nagbé du  Liberia.

En somme,  l’avenir des agences de presses repose sur l’adaptation et l’innovation dans les réseaux sociaux  et le multimédia en général, a soutenu  la responsable de communication de la MAP, Rania Oualhadj.

Ce sont 19 personnes qui ont pris part à cette rencontre internationale,  qui a réuni 12 pays principalement des pays de la méditerranée et d’Afrique, entre autres, la Palestine, l’Espagne et l’Algérie et la Côte d’Ivoire.

(AIP)

nmfa/fmo

Commentaires
Haut