Liberia

La CEDEAO dispose désormais d’une radio régionale basée à Monrovia

De gauche à droite, Tunde Ajisomo, George Manneh Weah, Leopoldo Amado et Mme Amina Mohammed

Photo : AIP

Abidjan, 24 mars (AIP) – Le président libérien, George Manneh Weah, s’est félicité du transfert, vendredi à Monrovia, de la radio de la Mission des Nations unies au Liberia (MINUL), à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

« Les Nations Unies se retirent du Liberia certes, mais leur radio passe sous le contrôle de la CEDEAO. Je suis persuadé que ce puissant moyen d’information permettra à l’organisation régionale de mieux toucher ses populations, notamment à la base », a dit George Manneh Weah, cité dans un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis samedi à l’AIP.

Le chef de l’Etat libérien a exprimé sa gratitude à la Mission des Nations Unies pour le rôle crucial qu’elle a joué dans la consolidation de la démocratie, du développement économique, de la paix, et de la sécurité au Liberia à travers cette radio.

Il a invité la CEDEAO à consolider davantage ces acquis, et à faire de sa radio un instrument devant contribuer efficacement à la paix, à la sécurité et à l’intégration au niveau régional.

Pour le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou, représenté par le Commissaire de ladite Commission chargé de l’Education, de la Science et de la Culture, Leopoldo Amado, la nouvelle radio régionale servira justement de plateforme de promotion de l’intégration régionale voulue par le Traité de la CEDEAO, et les instruments et protocoles qui en découlent.

(AIP)

akn/cmas

Commentaires
Haut