Séguéla

Un cadre du canton Gouran offre un véhicule au sous-préfet de Kamalo (Séguéla)

Diomandé Sègbè remettant les pièces du véhicule et le carburant au représentant du préfet

Photo : AIP

Séguéla, 18 mars (AIP) – Le directeur général de la société ‘’Ivoire coton’’, Diomandé Vamissa, a fait don, samedi, d’un véhicule de type 4×4 au sous-préfet de Kamalo, le chef-lieu du canton Gouran situé à 50 km de Séguéla, afin de lui permettre de se déplacer plus aisément.

« Je vous remets ce véhicule pour que vous le donniez au sous-préfet pour l’aider dans ses déplacements », a déclaré, sous des ovations nourries, le représentant du donateur en la personne de Diomandé Sègbè à Tokpa Soumahoro, le sous-préfet de Sifié qui, pour la circonstance, était le mandataire du préfet Benjamin Effoli à cette cérémonie.

Outre le véhicule, Koné Bassoma, le doyen des cadres du canton Gouran, un regroupement de 12 villages qui forment aussi la sous-préfecture de Kamalo, a offert la somme de 500 000 francs CFA pour la dotation en carburant.

« Tout ça contribue au rayonnement de la sous-préfecture, à son développement socioculturel, socio-économique parce que le sous-préfet, avec ce moyen de mobilité, peut facilement accéder aux populations pour lancer les différents messages de l’Etat et aussi contribuer à la cohésion sociale du canton Gouran », a ajouté Diomandé Sègbè. Il a invité les autres cadres qui en ont les moyens de suivre l’exemple de Diomandé Vamissa.

« Ce don va permettre au sous-préfet d’être auprès de ses populations à tout moment, de pouvoir participer aux différentes rencontres, que ce soit au chef-lieu, que ce soit dans les villages », a, à la suite, estimé le porte-voix du préfet qui a dit toute son admiration à l’endroit de ceux des cadres qui ont décidé d’accompagner l’Etat et de soutenir les autorités administratives. Il n’a cependant pas omis de rappeler la construction de la résidence du sous-préfet qui, aujourd’hui, s’avère plus que nécessaire.

Le directeur général d’Ivoire coton, originaire de Tala, un village mitoyen de Kamalo, a déjà fait construire des mosquées, des infrastructures d’hydraulique, des établissements scolaires et des centres de santé dans plusieurs villages du département de Séguéla au nombre desquels Lawa, Massala, Bingoro et Sagouradougoula.

Créée en 2010 et fonctionnelle depuis l’an dernier, la sous-préfecture de Kamalo compte à peu près 10 000 habitants et est actuellement administrée par Bayo Baba. Elle est à la frontière Ouest du département de Séguéla, limitrophe de la sous-préfecture de Sétifla, dans le département de Vavoua, et de celle de Semien, dans le département de Facobly.

(AIP)

kkp/cmas

Commentaires
Haut